Organiser un grand débat/rencontre sur l'éducation ?

+21 votes
1,386 vues
posée par dEve Crapaud déjanté (229 points) 25-Décembre-2017 dans Education
recatégorisées par Flo.Cuvellier 26-Juin-2018
Organiser au "Totem" (lieu de 170 places à Paris) un grand débat/rencontre présenté par Thanh Nghiem avec des personnalités chouettes et importantes et de pensée contemporaine : Cynthia Fleury, Edgar Morin, Laurent Alexandre, François Taddéï, Cédric Villani, Fabienne Cazalis, Thierry Marx, Frédéric Lenoir,...
Ce serait une super occasion pour tous se rencontrer !

13 Réponses

+3 votes
répondu par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 26-Décembre-2017
Avec un tel plateau, 170 places, ça risque d'être juste et de faire beaucoup de déçus, non? D'un autre côté, la rareté a ses vertus...
commentée par dEve Crapaud déjanté (229 points) 26-Décembre-2017
Ce serait comme un méga atelier de crapauds; ça pourrait bien sûr être filmé et diffusé...
commentée par mebazaa.sami Tétard déjanté (16 points) 26-Décembre-2017
pour éviter les décus...voici un modèle qui me semble interessant...

Proposition :

Volume : environ 170 personnes
Nbr de Personnalités (hum à définir) : 20
-    ce qui est important ce ne sont pas leurs idées, ce n’est pas une campagne marketing (sourires)....mais qu'ils servent de catalyseurs pour que chaque participant réfléchisse...et donne son avis..

Avoir une grande mare avec 20 nénuphars géants…

Chaque nénuphar (10 chaises autour d’une table ):
-    1 THEME unique
-    des scéances de 20 minutes (4 dans la journée)
-    1 crapaud animateurs (garant du REX )
o    4 crapauds animateurs qui animent à tour de rôle, pendant la journée (ils sont garants du REX de la journée)
-    8 crapaud participants maximum.
o    Chacun ne peut pas suivre deux scéances successives (sous peine de recevoir une décharge electrique)
-    1 personnalité
o    4 personnalités par nénuphar
o    pour une personnalité, on peut lui attribuer 4 nénuphars
o    les personnalités sont aussi des participants…

Concretement : faire un petit groupe de travail, pour identifier les 20 thémes.
commentée par mebazaa.sami Tétard déjanté (16 points) 26-Décembre-2017
c'est important que la communauté des crapauds ne sentent aucune hierarchie.....ni d'intelligence, ni de reputation, ni autres...
commentée par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 27-Décembre-2017
Sur le principe, ça me va. A condition que ce soit partagé, partageable...
+1 vote
répondu par guy.sinnig Tétard fou (6 points) 26-Décembre-2017
Je trouve que c'est une très bonne idée.

A suivre !
+2 votes
répondu par eric Batracien fou (256 points) 26-Décembre-2017
Très bonne idée et très bonne idée aussi de la part de Sami de proposer une 'méthode' pour en retirer le maximum. Je suis un peu pessimiste sur le fait de pouvoir réunir un tel nombre de grands noms au même endroit et au même moment mais l'idée de  mettre ensemble un maximum de crapauds et super-crapauds est excellente...
commentée par mebazaa.sami Tétard déjanté (16 points) 30-Décembre-2017
Eric, merci pour ta réaction . La proposition était de faire évoluer le mode d'échange traditionnel. Ce changement commence à se voir dans la transmission du savoir en général : Ne plus mettre le monde sur une verticale du bas vers le haut, les sachants et les autres. Si une personne sait plus que les autres, tant mieux pour elle. Transmettre en top down (les tables rondes, avec quelques questions à la fin), c’est utile, je n’en doute pas. Mais c’est quand même plus riche de transmettre par l'échange.
Une peu comme, pour la pédagogie inversée, on pourrait structurer ces échanges en deux : Un webinar pour la table ronde (les experts qui échangent entre eux) + Des ateliers physiques (ou virtuel) pour que les experts animent l'échange (dans les deux sens) avec les participants.
Amener un crapaud fou auprès d'une marre et ne pas lui donner la possibilité de plonger gaiement en croassant...me semble générateur de frustration...
0 votes
répondu par dEve Crapaud déjanté (229 points) 26-Décembre-2017
Il est nécessaire de réfléchir à une méthodologie ou déroulement, je crois que Thanh a une expérience en la matière... Je crois aussi qu'il serait très très intéressant de voir ces participants (tous de grands spécialistes et citoyens engagés pour la société d'aujourd'hui et de demain) échanger, débattre, répondre à des questions, et en voyant leurs réponses converger ou diverger cela aiderait beaucoup à éclaircir les vues sur les challenges de la société actuelle. Je ne suis pas certain de l'efficacité réelle de micro ateliers là tout de suite mais peut-être je me trompe, (peut-être ce serait dans un 2nd temps à un autre moment ?), et je ne suis pas certain non plus que l'on pourrait retenir tout le monde toute une journée... Je crois qu'un débat/rencontre de 2h serait déjà formidable
+2 votes
répondu par marionc Crapaud fou (50 points) 26-Décembre-2017
Yes super idée la rencontre, mais pourquoi finallement Paris, symboliquement ailleurs fait sens aussi non? A fond aussi sur l'dée de définir une méthode comme envisagée par sami. en revanche, je bloque sur la recherche de personnalités pour cet évènement. Ces personnalités sont crapauds fous évidemment et chouettes en plus, la pensée contemporaine refléchie. on est plus que d'accord. Mais ces personnalités sont déjà beaucoup présentes, pas beaucoup de temps de dispo...  Pas certaine d'être en phase sur l'objectif de cette rencontre. Se réunir juste et se rencontrer : organisons une grande fête, le bal, la kermesse des crapauds fous tout simplement. Se réunir pour reflechir, une sorte d'AG, de G (infini), d'assemblée, brainstorming... des questions, des sujets mais une décision plurielle, collective, mixte, diverse impliquant les penseurs oui mais pas que, les autres aussi : confronter le discours au principe de réalité. Se réunir pour s'aider, se conseiller, se former.... idée de sami avec les ateliers, le hackathon des crapauds...  Se rencontrer pour faire le buzz : un délire, un jeu, une oeuvre. une action..un truc différent, hors système, hors usage, l'utilisation de personnalités ne m'apparait pas très hors, très différent...
commentée par dEve Crapaud déjanté (229 points) 27-Décembre-2017
L'idée de faire appel à ces personnalités particulières, singulières et spécialistes reconnues et médiatiques est de faire converger de plus en plus de gens à un moment donné. Je ne les cite pas au hasard, celles-ci particulièrement sont au présent dans certains combats qui concerne la prise de conscience, l'éveil d'une manière ou d'une autre.  Et je ne vois pas que cela s'oppose à ce que tu dis, c'est complémentaire, je crois qu'il faut voir la multiplicité des approches, des expériences, ici j'en propose juste une. L'idée pour moi ne se situe pas dans être hors ou dans le système mais avec la complexe réalité, de de bas en haut, de haut en bas, microcosme-macrocosme, transversalement. Aussi je parle de Paris car simplement on a la possibilité d'une salle (je ne vis pas à Paris); peut-être d'autres crapauds ont d'autres possibilités de lieux? Aussi pour des questions pratiques il me semble plus commode de réunir tous ces gens à Paris, mais ce serait à voir. Sami, Marion, je crois que l'idée d'atelier, brainstorming, de bal mériterait d'en "créer une idée" même si perso je n'ai jamais été trop kermesse-jeux, c'est mon côté hors-jeu ;-)
commentée par marionc Crapaud fou (50 points) 04-Janvier-2018
je partage parfaitement ton approche et ton idée sur l'importance et l'utilité de nous réunir. La multiplicité des expériences, des approches est la base du crapaud je suis bien d'accord avec toi. En revanche, faire avec la complexe réalité, suppose pour moi non pas de s'inscrire dans cette réalité, mais d'en créer une nouvelle, de kacker cette réalité. Ainsi, la réalité actuelle (enfin un peu dépassée pour moi) qui consiste à chercher des appuis auprès de personnalités (qui soit dit en passant, sont des personnalités que je trouve aussi passionnantes, nous sommes d'accord) pour faire connaitre et communiquer me parle moins. ces personnalités sont justement pour moi trop loin d'une certaine réalité et vont à court terme aider, pour faire le buzz, mais est-ce le buzz que nous cherchons? Le long terme, le durable, le changement de réalités prend un peu de temps, sans doute, mais à mon sens est nécessaire. Je ne me retrouve pas dans la démarche qui consiste à chercher comment faire du buzz avant d'agir.Bref, nous sommes d'accord sur le fond, ce n'est qu'une question de forme. Et pour Paris, si c'est plus pratique, banco, ça m'arrange. Mais trouver une salle ailleurs, en Province, un lieu particulier, ne me semble pas si complexe. Je peux chercher et proposer si la majorité préfère Paris, alors ça m'arrange dans un sens ! Une idée d'atelier, de structure, ok, (suis plutôt comme toi niveau kermesse et jeu) mais ne devons nous pas avant acter la réalité de cette rencontre ? bises à tous !
commentée par Crapos (2 points) 13-Mars-2018
On pourrait peut-être faire une réunion de lancement entre nous déjà pour préparer et mettre toutes nos bonnes idées sur le papier? Je proposerai de nous réunir quelque part par petit groupe (localisation) déjà pour sortir deux/trois idées structurantes et les mettre en commun via un youtube / Facebook puis acter de la réunion de lancement // médiatique où nous aurons certainement besoin de papa et maman crapaud.
+1 vote
répondu par JeffDeBourges Tétard déjanté (30 points) 27-Décembre-2017
Etant encore têtard, je n'ai peut être pas toutes les infos et je manque d'histoire sur ce mouvement.

Organiser une grande "table ronde" avec des personnalités médiatiques dont la parole est connue et reconnue est en effet une très belle idée. Il me manque des personnes dans la liste (Michel Serres et Etienne Klein par exemples).

Mais je verrai plutôt une "réunion de lancement" (au sens médiatique du terme) plutôt qu'une réunion de travail.

Pour le nombre de place, un direct Youtube et/ou Facebook peuvent agrandir l'auditoire.
Ensuite des réunions de travail en comité plus restreint (au sens orateurs), toujours en s'appuyant sur les canaux de diffusion en direct.
Et cela ferait de la matière à la chaîne Youtube dont vous parliez le 17/11
commentée par dEve Crapaud déjanté (229 points) 27-Décembre-2017
Ah oui Jeff ! Serai très chaud pour le voir comme ça: réunion de lancement et médiatique qui brasserait les esprits' Ca nous accélererait les mouvements multidirectionnels individuels et/ou de groupe
commentée par Crapos (2 points) 13-Mars-2018
On pourrait peut-être faire une réunion de lancement entre nous déjà pour préparer et mettre toutes nos bonnes idées sur le papier? Je proposerai de nous réunir quelque part par petit groupe (localisation) déjà pour sortir deux/trois idées structurantes et les mettre en commun via un youtube / Facebook puis acter de la réunion de lancement // médiatique où nous aurons certainement besoin de papa et maman crapaud.
0 votes
répondu par ColinDujardin Crapaud fou (34 points) 03-Janvier-2018

Bonjour,

c'est une idée sympa et excitante.

Sur le fond, je pense qu'il faut un thème central fédérateur, attirant les participants de types crapauds fous qu'ils soient célèbres ou non. Peut-être en rapport avec les tsunamis... mais je n'ai pas d'idée.

Et je pense avec un rendu final si possible; pas juste causer, mais aussi faire...

Sur la forme, la proposition de mebazaa.sami est intéressante, quelque chose entre le forum ouvert et le world café, avec des temps en petits groupes et des temps en commun.

J'ai participé récemment à une journée "Café de la Fabrique des Colibris" sur un format dans cet esprit, ou au moins dans son volume (espace, nombre, durée) et c'était bien. Voici un lien pour téléchargez le programme ici. Cela nécessite une organisation sereine et une facilitation en équipe agile.

Sur la forme, mais en amont, les fils de discussions ne sont pas de puissants outils collaboratifs, et il me parait compliqué de produire l'organisation d'une telle journée sur ce support. Je me permet de vous renvoyer vers mon post 

         Adapter des outils d'intelligence collective aux forums et fils de discussions sur internet        

Cela pourrait être un moyen de laisser s'exprimer tous les crapauds fous cachés sous des chapeaux colorés.

belles réflexions

+3 votes
répondu par cjobim Crapaud fou (51 points) 09-Janvier-2018
Si cela a vocation à discuter de l'éducation au primaire, il serait utile d'inviter quelqu'un comme Céline Alvarez qui a expérimenté la méthode Montessori ds le public.
commentée par ingrid Tétard déjanté (16 points) 09-Janvier-2018
J'allais effectivement suggérer quelqu'un qui pratique Montessori meme si en tant qu'ex parent je pense que cette méthode n'est pas miraculeuse pour tous. Il me semble indispensable si on parle education d'avoir quelqu'un qui pratique et pas seulement des gens, aussi biens soient ils, qui échangeront sur le "yakafaucon"
commentée par florence26 Tétard déjanté (25 points) 10-Janvier-2018
Celine Alvarez semble aujourd'hui incontournable pour 3 raisons essentielles à mon sens :
- son travail repose sur une expérimentation liés aux avancées des neurosciences et n'est pas l'application figée de la pédagogie Montessori mais surtout et avant tout à intervenir sur l'environnement et les conditions qui vont permettre l'apprentissage (bienveillance, respect....); et cela ne concerne pas que le primaire finalement.
- c'est un crapaud fou qui a pénétré l'institution pour expérimenter
- c'est un crapaud fou confirmé puisqu'elle fait aujourd'hui cohorte au sein même de l'éducation nationale (voir la carte sur son blog https://www.celinealvarez.org/carte, 2360 enseignants qui expérimentent à leur tour) et à l'étranger.
La question qui pourrait se poser à nous : comment (si nous validons son travail) pourrions nous à notre niveau et sur nos territoires  contribuer à accélérer la "contamination" du mammouth ? Du pratiko-pratike coa ! :-)
Dans sa lignée et proximité penser aussi à la pédiatre Catherine Gueguen et ses écrits sur l'éducation bienveillante, ainsi que tous les contributeurs à l'ouvrage Transmettre (Fréderic Lenoir, Ilios Kotsous.....) mais qui sont déjà des têtes d'affiche :-)
+1 vote
répondu par cjobim Crapaud fou (51 points) 10-Janvier-2018
Il faudrait pour que ce débat ne reste pas stérile passer suffisamment de temps à discuter les moyens / méthodes / plans d'action concrets, reconnaissant que dans le passé, même les meilleures idées se sont heurtées à la frilosité et l'inertie de l'Education Nationale (cf l'expérience d'Alvarez, justement).
commentée par thanh Batracien fou (267 points) 07-Février-2018
Que de bonnes idées, de pistes et suggestions utiles dans cette mare :-) !
Pour avancer, il me semble qu'il faudrait qu'on en discute de vive voix, avec tous ceux que ça intéresse :
- quel(s) thème(s)
- quel type d'événement cf @marionc kermesse, jeu, débat
- quelle format / processus, open space, world café etc cf @mebazaa.sami  
- faut il des Grosses Légumes ou pas
- à Paris ou ailleurs
- est-ce qu'on rentre dans les questions d'Educ Nat, Montessori etc ou c'est plus générique
...
Bref qui a envie de s'y coller :-) ?  Moi je suis motivée pour un premier conf call avec ceux qui veulent !
commentée par Flo.Cuvellier Crapaud dingue (124 points) 27-Février-2018
Où en est ce projet ? Je veux bien m'y coller. Je peux emmener dans l'aventure des membres de l'équipe de l'école dynamique de Paris ainsi que des parents de cette école (dont je fais moi-même partie) très impliqués dans les valeurs novatrices d'une éducation qui place l'humain au centre et non la structure.  En tant que parents, par rapport à l'école dynamique, nous sommes pionniers, osant mettre nos enfants dans de nouvelles structures qui, en France, n'ont pas encore fait leur preuve. Très sincèrement, lors de nos réunions de parents et de parents-école des craintes émergent, car ces écoles alternatives sont des micro-sociétés en devenir, tout y pose questionnement. C'est compliqué malgré l'idéal fort qui anime chacun. Je peux déjà témoigner du profond respect accordé par l'école à toutes les craintes des parents et du profond respect entre parents également. Les craintes, au lieu d'opposer les membres en tant que faiblesses, fortifient le collectif qui cherche à y remédier et à avancer ensemble, avec beaucoup d'humilité. Même si nous n'avons pas réponse à tout, à chaque réunion nous apprenons au moins à  écouter l'autre sans jugement, ni a priori, bien conscients que nous pataugeons tous dans la même mare. Et l'humain est tjrs au centre de ces réunions. C'est une belle aventure humaine. Pour tout vous dire, à la dernière réunion de parents il y avait un point très humaniste : comment mettre en place un mécénat afin d'ouvrir l'école à tous les portefeuilles. Ceci n'est pas anodin sur l'esprit bienveillant qui anime cette école et les parents concernés, car l'école dynamique ne reçoit aucune subvention de l'Etat, du coup les frais d'inscription sont élevés. Pour ma part c'est la 1ère fois que j'assistais à ce type de réunion de parents avec ce point humaniste à l'ordre du jour, mon fils (12 ans)  ayant été jusque juin 2017 dans le système classique avant d'intégrer l'école dynamique à la rentrée 2017 (à son grand bonheur). Et ça m'a touchée, me fortifiant dans l'idée que je ne m'étais pas trompée en choisissant cette école pour mon fils.
Sinon, je reconnais bien en Thanh la manager de projets, efficace. Et Thanh a raison, il convient de se cadrer. Nous avons déjà un lieu (merci Eve pour ce lieu et pour votre enthousiasme qui canalisera à terme des foules, ne le perdez pas surtout, vous avez une belle énergie), il nous reste à définir tout ce que Thanh énumère. Si d'autres personnes sont OK pour faire avancer ce projet je contacterai l'équipe de l'école ainsi que les parents.
En matière de "gros légumes" je peux essayer de faire venir Jacques ATTALI qui écrit actuellement un livre sur l'éducation et qui s'intéresse de  plus en plus aux méthodes alternatives. Il a suffisamment d'intelligence et d'humour pour ne pas prendre mal le fait que je le désigne comme "gros légume" (pour le cas où il s'inscrirait dans le collectif des crapauds fous ;) ).
Bien à vous tous et au plaisir de vous lire
PS, je vous mets le site de l'école dynamique si vous souhaitez en savoir plus : http://www.ecole-dynamique.org/
commentée par thanh Batracien fou (267 points) 04-Mars-2018
Super, Florence !
Dans la mare il y a aussi Marie Gervais, qui a co-fondé l'école dynamique dont tu parles. Elle est en train de monter une Ecole Intégrale sur le Plateau de Saclay, avec un Tiers-lieu associé, avec l'appui de Taddéi du CRI, Villani, l'Académie... Vaste et beau projet.
On va essayer de monter une rencontre par Skype ou en réel pour avancer sur tout ça
A très vite !
commentée par Flo.Cuvellier Crapaud dingue (124 points) 04-Mars-2018
Top et à tout bientôt
commentée par marie.gervais Tétard dingue (10 points) 04-Mars-2018
Me voilà, merci Thanh ;)

Moi je serais ravie de participer d'une façon ou d'une autre à cette grande rencontre ! Je suis d'accord sur l'importance du format ouvert. J'ai expérimenté plusieurs fois, au sein d'EUDEC (réseau des écoles démocratiques européennes) le format "forum ouvert" et je trouve ça génial.
Pour ceux qui ne connaissent pas : des espaces-temps et espaces-lieux sont définis à l'avance sur un grand tableau, et chacun est libre de les remplir par le sujet qui l'intéresse.

Je l'ai vécu 1 semaine entière cet été, pour notre rencontre internationale au sein du campus étudiant de Centrale : 500 personnes venus du monde entier pour échanger, débattre et partager leur expérience sur l'éducation démocratique : c'était intensément riche, pour les débats mais aussi par le format : 1 semaine entière du petit déj aux soirées (et les nuits pour ceux qui dormaient là !), avec ateliers, débats, temps informels, et tout ce que les gens souhaitaient mettre en place (yoga, batucada, ateliers créatifs, etc...).

On avait également prévu des "temps forts" : des conférenciers (+ ou - connus) venus faire des interventions + formelles. François Taddéi est venu le dernier jour, en version "dialogue", c'était super intéressant !

bref : je propose 1 semaine, rien que ça. Et aux Treilles, parce que j'aurais adoré faire partie de l'aventure dès le début :p

Moi je serais super ravie de partager ça avec Edgar Morin, et d'y retrouver François Taddéi et Cédric Villani (qui est mon député et soutient officiellement l'école que je monte sur le plateau de Saclay - http://www.media-paris-saclay.fr/des-nouvelles-de-lecole-entretien-avec-marie-gervais/), comme Isabelle Peloux & Thierry Brunel (qui soutiennent aussi tous 2 "l'Ecole"), mais effectivement les agendas risquent d'être complexes à articuler...

Mais bon, j'aime bien rêver ;)
Marie
commentée par thanh Batracien fou (267 points) 04-Mars-2018
Mais non tu rêves pas ! C'est possible et on va le faire !
Super ce format que tu proposes, je suis partante pour voir comment monter un truc du même genre (nos mails se sont croisés, à propos des Amanins, tu verras)
A très vite, pour embrayer
commentée par Flo.Cuvellier Crapaud dingue (124 points) 08-Mars-2018
Je vous poste un article qui, dans son chapitre "Les 6 « empreintes sociétales » et leurs impacts sur l’entreprise", traduit l'importance, si ce n'est la nécessité, d'innover en matière d'éducation. Cet article n'a au départ pour seul enjeu que de parler de management mais au final il étaye les notions de co-responsabilité, de discernement, d'esprit critique, d’agilité, d'autonomie... soutenues par l'éducation alternative.  http://www.innovationmanageriale.com/concepts/du-management-intergenerationnel-a-linnovation-manageriale/
commentée par Pruls Crapaud dingue (87 points) 28-Mai-2018
Bonjour,  je suis en train de bricoler un truc qui ressemble à ça, dans le cadre du plan jeunesse 2018:
http://www.regioncentre-valdeloire.fr/accueil/la-region-centre-val-de-loire/CRJ/2018-annee-jeunesse-rcvl.html

J'ai facilement accès au vice-président de la Région qui est derrière cette concertation. Il rêve de ce qu'il appelle un incubateur citoyen et moi de hacker la formule "collège Montessori à 1000€/mois/enfant" pour la rendre accessible, intergénérationnelle, transposable. Le travail de Marie Gervais me semble pile dans ce que je cherche. Tiers Lieu, hackerspace, makerspace... On tourne autour du même pot.

On envisage ici un galop d'essai début juillet, avec un second temps plus ambitieux à l'automne.

Je sais pas où vous en êtes, mais moi je veux bien accueillir à Blois/Région Centre !
+2 votes
répondu par Geraldine Tétard fou (7 points) 12-Mars-2018
Bonjour !

Je suis nouvelle crapaute , merci Florence de m'avoir indiqué le chemin jusqu'à la mare !!!  Je suis fondatrice de l'école La Marelle en Dordogne et je conduis en ce moment un projet de lycée/tiers lieu apprenant. Je vis à moitié à Paris, à moitié en Dordogne.

Pour l’événement Totem Education, je vous dis tout ce qui me vient, en étant bien consciente que tout ne correspondra peut-être pas à votre projet, et que pas mal de choses sont probablement déjà dans vos têtes, mais j'ai cru comprendre que le principe c'est "on se lâche"  :

- les personnes ou organismes auxquels je pense :  
Printemps de l'Education, Ashoka Changemaker Schools, l'Amphithéâtre, SynLab/Bâtisseurs du Possible, François Taddei, Sylvain Connac, la FESPI/les équipes des établissements de la FESPI, Caroline Sost (Linving School), Isabelle Peloux, Sophie Rabhi, Angélique Figari, le directeur Education de la métropole de Lyon (je peux retrouver son nom), Isabelle Robin, Romain Vincent (serious games), Scholavie, Somalina Pa (Pôle de soutien à l'innovation au sein de l'EN), les CARDIEs, François Muller, Judith Grumbach (film Une Idée Folle) , Stanislas Dehaene, Ken Robinson, The Schoolab, Eduvoices, Matthieu Ricard, Frédéric Lenoir, Bernard Collot, + tous les fondateurs d'écoles innovantes, Xavier Niel, Nicolas Sadirac....

Sujets qui me paraissent intéressants :
- comment les innovations dans le privé peuvent essaimer dans le public, comment renforcer les ponts et liens entre les deux
- la formation continue des enseignants
- le financement des écoles indépendantes : comment identifier les mécènes potentiels, comment sensibiliser les entreprises à investir dans l'éducation (à ce sujet il y a une conférence le 22 mars (je ne suis pas là et trop cher pour moi) http://www.letudiant.fr/educpros/evenements-educpros/l-education-un-nouveau-marche-pour-les-fonds-d-investissement.html)
- place du  numérique dans l'école du XXIè siècle
- les compétences du XXIè siècle : softkills/hardskills
- comment rassembler la multitude d'initiatives, de réseaux, de groupes qui œuvrent à la transition éducative de manière éparse, pour plus de visibilité et plus d'impact
- l'école en France et l'école dans le monde, les innovations ailleurs dans le monde

Etat d'esprit qui me parait important : que des établissements et acteurs du public et du privé soient représentés, que plusieurs visions pédagogiques soient représentées, que les gens puissent créer du lien, avoir des temps de rencontres informelles

Personnellement, je pourrais :
- aider à l'organisation d'un forum ouvert (j'en ai déjà organisé un dans le cadre de Colibris)
et/ou
- faciliter des ateliers
et/ou
- apporter un témoignage
et/ou
- représenter La Marelle & Brockwood Park School

Voilà pour ma petite contribution pour le moment.
A bientôt
commentée par marie.gervais Tétard dingue (10 points) 15-Mars-2018
"- le financement des écoles indépendantes : comment identifier les mécènes potentiels, comment sensibiliser les entreprises à investir dans l'éducation"
-> je plussoie à 400% !!

Au-delà de la difficulté à trouver des fonds (surtout quand on est "générateur d'idées" et sans expérience dans le domaine, comme moi ;)) en créant son école, il est grand temps en France de dynamiser tout ça et de montrer aux entreprises & aux gens qui ont les sous qu'il peut être cool d'investir dans des projets à "haute valeur humaine ajoutée", et je dirais même "à haute valeur sociétale ajoutée"....

Je vais faire une demande pour aller à la conf, avec mon statut d'étudiante du CRI (c'est gratos). merci pour l'info !

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...