Créer des communautés de crapauds fous junior

+10 votes
466 vues
posée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 09-Janvier-2018 dans Collaboratif
recatégorisées par eric 09-Janvier-2018
De l'école primaire au Lycée, créer des mini incubateurs avec des écoliers et des enseignants, au sein des écoles, avec l'aide des crapauds fous senior, de l'Etat et d'investisseurs, pour imaginer concrètement le monde de demain ?

4 Réponses

0 votes
répondu par eric Batracien fou (256 points) 09-Janvier-2018
Oui oui oui ... 100% d'accord. Si tu permets je rajoute le tag "action" à ton idée. L'inclusion de jeunes me semble indispensable. Pour l'instant je crois que nous sommes une grande majorité d'adultes 'confirmés' ;) et nous manquons de la vision des 15 - 25 ans ... J'ai la chance d'être entouré de pas mal de jeunes et sur beaucoup de sujets ils ont des vues assez différentes des nôtres... C'est vraiment à creuser et à discuter. On peut le faire ici et essayer de développer un plan d'action concret. Tu as le temps de réfléchir au sujet plus en détail?
commentée par eric Batracien fou (256 points) 09-Janvier-2018
j'ai aussi recatégorisé en génération 2050
commentée par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 09-Janvier-2018
100% d'accord, mais... (j'ai toujours un mais qui traîne). Mais, disais-je, les plus jeunes manquent souvent d'éléments de contexte pour innover. En gros, souvent, ce qu'ils te renvoient, c'est soit de l'existant pas bien digéré, soit de l'opposition systématique. Donc rien que fasse vraiment avancer le schlimblick. Mais je ne demande qu'à avoir tort, je n'évoque que mon expérience avec mes étudiants, mes fils et mes stagiaires...
commentée par eric Batracien fou (256 points) 09-Janvier-2018
Olivier, correct pour les débats d'idées et les solutions conceptuelles, bref ce qui demande un interface jeune / adulte bien huilé - rôdé. Si j'osais je dirais le débat pour le débat....  A côté de ça, sans forcément l'exprimer, ils ont dans certains faits et pratiques des attitudes très différentes des nôtres . Bien sûr il ne faut pas faire de généralité mais il y a des points intéressants qui reviennent systématiquement:
- protection des données: la majorité des jeunes s'en fiche complètement . Leur réponse: faux problème
- big data / gafam / ... : idem. C'est un souci de vieux et d'hommes de pouvoir. On vit dans la pub et les fake news 24h/24, ce qui importe c'est le peer to peer
- politique, gauche, droite...: n'ont plus vraiment d'impact c'est l'économie qui gère. Il n'y a plus ni exemple ni modèle
- moyen d'action: la consommation avant tout

On peut bien sûr hurler qu'ils ont tort et manquent de recul... Mon avis: pas si sûr. Trop tard pour développer ce sujet ce soir mais à faire à mon avis parce qu'il y a des pistes très intéressantes...
commentée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 10-Janvier-2018
Bonjour Eric,
Merci pour ton commentaire.
Avec plaisir pour prendre le temps d'en discuter.
A bientôt
Myriam
commentée par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 10-Janvier-2018
Je déjeune ce midi avec sept journalistes de moins de 30 ans pour évoquer avec eux leur vision du "digital first" dans le monde de la presse écrite. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont très en retrait par rapport à ma vision de quinqua... je vais devoir les pousser hors de ce qu'ils considèrent comme des acquis, les sortir d'une zone de confort qui semble leur suffire alors que c'est parfois en elle que réside le danger.
commentée par eric Batracien fou (256 points) 10-Janvier-2018
Demande leur où et comment ils se voient à 40 ans ou à 50 ans.
Sur le confort: c'est un vrai danger, tu as raison.  Nos sociétés ont habitué les millennials à un énorme faux confort ...
commentée par AdriendeNilvange Tétard déjanté (25 points) 16-Janvier-2018
En lisant vos échanges, j'ai immédiatement à l'initiative d'une jeune prof d'histoire géographie à Sarreguemines (Moselle Est) qui à fait participer des jeunes à la réflexion autour  de la rénovation d'une friches industrielles, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle a su trouver chez ses élèves de vraies forces de propositions à la fois lucide et innovante. Je met en lien le reportage sur la rencontre de ses élèves avec les élus.
http://www.mosaik.tv/index.php/video/projet-des-anciennes-faienceries/
+1 vote
répondu par SophieB. Tétard fou (5 points) 17-Janvier-2018
Excellente idée mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin? Quid de l'Université (et des structures d'enseignement supérieur de façon générale)? Une question que nous nous posons à l'Université de Namur (Belgique) est de savoir comment nous devons changer notre enseignement (contenus et méthodes) de façon à préparer les étudiants au mieux aux défis de la transition écologique et sociétale - et en allant plus loin, aux grands "tsunamis" évoqués dans la manifeste. Vaste projet...
commentée par eric Batracien fou (256 points) 17-Janvier-2018
Hello Sophie, effectivement, on reparlera de l'initiative de l'U de Namur :)
+1 vote
répondu par thanh Batracien fou (265 points) 23-Janvier-2018

Dans le même sens,

Message d'un crapaud chevronné, Christian Kelma (cohorte Nord 5962)

Ci-dessous un des liens favoris de mon fils de 15ans.

Prends 3 mn pour le découvrir

https://www.youtube.com/watch?v=qQ1KyjWHiu4

Tout le message des jeunes y est résumé. C’est encourageant !

La mare grouille de millions de têtards en devenir …

commentée par Patrick Crapaud dingue (94 points) 26-Mai-2018
Merci Thanh pour ce très beau lien !
Il me semble qu'il mériterait une position plus en vue, plus accessible, facilement de tous sur ce site. Est-ce possible ?
C'était en janvier, c'était pour 2018. Nous arrivons déjà en juin... Quels sauts aurons-nous fait ensemble pour 2019...?
0 votes
répondu par marionc Crapaud fou (50 points) 06-Février-2018
A donf, inclure les jeunes et leur donner la vraie possibilié d'influencer la reflexion, d'y participer. Etre en opposition systématique est la seule alternative que l'on donne aux jeunes pour exister dans la reflexion! les incubateurs dans les écoles, c'est génial comme idée, des groupes de reflexions libres, mais n'est-ce pas créer un statut particuliers pour les jeunes? et si juste aller les informer de l'existence de la mare pour les inciter à y prendre part, faire des conf, dans les les écoles? au lycée nous avions mais ça date un peu peut-être un projet professionnel libre à mener, sur deux ans. pourquoi ne pas aller proposer ce sujet à différents élèves dans les lycées que cette question devienne leur question? partante pour tester, aller voir des lycées, collèges et parler des crapauds! on pourrait expérimenter et surtout faire avancer la question en allant les voir?
commentée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 06-Février-2018
Merci pour votre commentaire !
Oui il faut communiquer sur l'existence de la mare ... Ca manque.
Il y'a aussi un autre dispositif auquel nous pourrions nous relier et qui va dans le même sens :
 le dispositif des bâtisseurs de possibles avec l'association Synlab. Le point de départ de ce dispositif est le suivant :
"L’humanité est confrontée à de grands défis et le rôle de l’école est de préparer les enfants à être en capacité de résoudre collectivement ces défis. Bâtisseurs de possibles a pour objectif d’aider les enfants à agir pour la société".
Ainsi mettre en place des incubateurs de crapauds fous juniors permettrait de compléter ce dispositif très porteur d'espoir de mon point de vue (à généraliser dans toutes les écoles, comme un vrai projet éducatif ...).

Le dispositif Bâtisseurs de possibles
commentée par thanh Batracien fou (265 points) 07-Février-2018
Tout ça se recoupe, @myriam va voir dans la mare https://coa.crapaud-fou.org/channel/education
commentée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 07-Février-2018
Merci Thanh, en effet tout se recoupe.
Je suis également très intéressée par ce que font  le CRI, l'IFS, Florence Rizzo...  
Je suis en train de travailler sur un projet d'école de demain (côté perso avec l'école de mes enfants) et un projet de transformation durable et responsable (côté professionnel)... Là aussi tout se recoupe !
Allez voir aussi le site de Montagne Alternative (https://www.montagne-alternative.com/fr/), ils font des choses pas mal... dans un autre genre...
commentée par thanh Batracien fou (265 points) 09-Février-2018
Tu es basée où @myriam ?
On a une étudiante crapaude folle au CRI qui a monté un projet d'école alter de 4 à 18 ans sur le Plateau de Saclay, avec un Fablab, des Hackathons, elle a l'appui de l'Université, des Corporates... et de Cédric Villani
=> sûrement des recoupements à faire avec toi, la Drôme Ardèche, Ashoka, Florence Rizzo, etc
commentée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 09-Février-2018
Bonjour Thanh,
Mon camp de base est à Annecy et je travaille à Genève.
Avec plaisir pour échanger avec l’etudiante Crapauds.
Je suis aussi en lien avec la responsable des bâtisseurs de possibles pour construire un projet avec l’ecole de mes enfants .
À suivre donc. Restons connectées !
commentée par LoCo (0 points) 28-Mai-2018
Bonjour Thanh,
tu parles d'une étudiante du CRI qui monte un projet d'école alter....peux me donner plus de précisions ?
Merci.
commentée par myriam Crapaud déjanté (231 points) 28-Mai-2018
Partante pour dupliquer le projet d’Ecole Du plateau de Saclay dans ma région (Annecy) et éventuellement sur Genève.
Comment peut faire ? De quoi a-t-on besoin ?
On en discute quand tu peux Thanh

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...