Réflexions sur la puissance économique du Travail...

0 votes
28 vues
posée par cmprg Tétard fou (5 points) 03-Juillet dans Système monétaire

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis à la recherche d'une crapaude ou d'un crapaud connaissant bien la thermodynamique et susceptible de porter un certain intérêt à l'économie.

Il est souvent question de la création de nouvelles monnaies, en général locales. Toutefois, le crapaud Steve-Jordan préconise la création d’une monnaie mondiale sous l’égide de l’ONU. Pourquoi pas ! Mais elle existe déjà, à savoir : le Dollar, bien qu’elle ne soit pas gérée par cette instance internationale.

De la même manière, de nombreuses idées circulent sur la distribution à chaque citoyen d’une "Dotation Inconditionnelle d’Autonomie" nommée de plusieurs façons, telles que : "revenu minimal d'existence", "allocation universelle", ...).

Cependant, chaque fois qu'un individu perçoit un salaire, pension de retraite, indemnité, remboursement, solde, rétribution quelconque, etc., il ne touche que de l'argent, c'est-à-dire un certain nombre d'unités monétaires. Mais tout le monde est bien conscient que la valeur de ces unités monétaires fluctue dans le temps et dans l'espace et donc qu'il est impératif de prendre en compte les variations éventuelles de cette valeur dans tous les raisonnements. Par conséquent, il est logique de rechercher d'où provient cette valeur, car toute mesure est donnée par l'expression :

M  =  n.u

dont la différentielle est :

dM  =  n.du  +  u.dn

ce qui démontre qu'il est obligatoire de considérer  la variation (du) de l'unité (u). Il est donc possible de créer autant de monnaies que l'on veut, mais tant que la valeur de l'unité monétaire n'est pas maîtrisée et contrôlée, cela ne sert strictement à rien. Le discernement de l'unité monétaire et de son support est absolument impératif, ce qui est illustré par ce qui suit :

Si je demande à quelqu'un de prendre dans sa main une longueur de 10 centimètres, il sera dans l'obligation de saisir une règle, un ruban, un bout de bois, un bout de ficelle, un objet quelconque, dont une dimension aura au moins 10 cm, car il ne pourra jamais appréhender cette longueur intrinsèquement seule. Ceci est dû au fait que la longueur est une caractéristique absolument intactile mais personne ne peut réfuter quelle soit réelle.

Il en est strictement de même pour la monnaie. En effet, personne ne peut toucher, palper, manier, la valeur de 1 Euro. Pour cela il est impératif de disposer d'un support ayant cette valeur qui peut être défini comme une pièce de 1 €. Ceci est dû au fait que la monnaie est une caractéristique absolument intactile mais personne ne peut réfuter quelle soit réelle. Dans la réalité quotidienne il est possible de considérer l'argent (pièces, billets, …) comme constants alors que leur valeur peut fluctuer suivant le niveau général des prix. Il est possible d'exhiber que l'argent puisse contenir plus ou moins de monnaie suivant le prix des produits mis sur le marché. Cependant beaucoup de personnes confondent la monnaie et l'argent, c'est-à-dire l'argent et sa valeur.

Il serait possible d'exposer la même chose pour d'autres caractéristiques et en particulier pour le travail. En effet, personne n'assimile un produit (bien ou service) avec le travail (en tant qu'énergie) qu'il a fallu exécuter pour l'élaborer. Donc un produit quelconque peut contenir plus ou moins de travail suivant qu'il a été fabriqué avec plus ou moins de célérité.

En conclusion :

l'argent est le vecteur-support de la monnaie,

le produit est le vecteur-support du travail,

comme en physique où :

le gaz (vapeur) est le vecteur-support de la chaleur.

Campergue Pierre (cmprg)

Se connecter ou S'inscrire pour répondre à cette idée.

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...