le développement durable en général (à affiner en fonction de l'intérêt des autres crapauds de la cohorte

+4 votes
112 vues
posée par Minou Tétard déjanté (19 points) 21-Décembre-2017 dans cercle-collaboratif
recatégorisées par Flo.Cuvellier 26-Juin-2018

Le  Développement Durable en général (à affiner en fonction de l'intérêt des autres crapauds  de la cohorte)

  1. Pourquoi ne pas faire des mini conférences-débat dans les écoles.???
  2. Participer activement aux évènements grand nettoyage de printemps périodiques organisés près de chez soi..
  3. S'engager à ramasser au moins un déchet par jour trouvé dans l'espace public pour le jeter dans la poubelle adéquate.
  4. Etre vigilant à tout acte d'incivisme écologique et interpeller le citoyen négligent (élaborer un petit vade mecum à usage instantané pour sensibliser gentiment le ""contrevenant"".
  5. Quelle(s) action(s) d'économie(s) d'énergie je peux mettre en oeuvre à titre personnel pour réduire ma consommation et mes émissions de CO2 ???
  6. J'échange à chaque occasion sur le sujet avec mon prochain (crapaud ou autre....)

4 Réponses

+2 votes
répondu par mose Crapaud déjanté (210 points) 23-Décembre-2017
Nous voyons se dégager des thèmes transversaux comme "éducation", "santé" ou "alimentation" nous pourrions sans doute en avoir un nouveau a propos de "écologie".

Petite remarque en passant, le terme "développement durable" a remplacé "écologie" pour rendre inéluctable le concept de croissance, je pense que c'est une manipulation Comme celles dénoncées par Franck Lepage dans ses conférences gesticulées.

https://www.youtube.com/watch?v=8oSIq5mxhv8
commentée par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 13-Janvier-2018
Mose, je comprends ta remarque. Cependant, je ne pense pas que développement soit croissance. Quand on parle de développement personnel, par exemple, ce n'est pas du quantitatif que l'on parle, mais bien de qualitatif. Alors que la croissance reste purement chiffrée, je le crains...
0 votes
répondu par Minou Tétard déjanté (19 points) 24-Décembre-2017

Je rajoute 

7. Lutter contre cette société du gaspillage qui nous mène droit dans le mur . Moyens d'agir : par les actions 1  4  et 6 préalablement citées

+1 vote
répondu par eric Batracien fou (256 points) 26-Décembre-2017
Tout à fait en ligne avec les actions ; j'aime bien l'idée du vade-mecum qui pourrait être une petite fiche à glisser en poche avec quelques suggestions de 'savoir-vivre écologique' d'un côté et un beau dessin de crapaud fou de l'autre. Et à mon avis un cercle écologie doit être créé sur le chat...
0 votes
répondu par ingrid Tétard déjanté (16 points) 09-Janvier-2018
Le sujet du développement durable me motive grandement. Le terme est vague et fourre tout. L'économie circulaire c'est du développement durable, le micro credit aussi et le comportement individuel de reduction des déchets aussi. Je vous recommande d'aller consulter une page FB "ca commence par moi". L'approche me semble positive, constructive et surtout abordable pour tous.
commentée par christin Batracien fou (289 points) 26-Mars-2018
Voici une idée folle. Nous sommes en plein développement de l'Intelligence Artificielle (IA). Elle nous inquiète. Et si nous l'utilisions. Nos scientifiques ont émis quelques prédictions lugubres, à juste titre, pour l'avenir de notre belle planète et du nôtre par la même occasion. Parfait, voilà un excellent problème à la mesure de l'IA si elle est si "intelligente" que ça. Nous avons un problème de quantités : quantités de pollutions des terres, de l'air, des mers et des eaux en général ; et puis quantité de dévastation des espèces, quantité de destruction des ressources. C'est hors contrôle. A ma connaissance,  nous n'avons pas de possibilité de chiffrer une sorte d'état des lieux de la Terre avec les évolutions pour chaque secteur (terres, air et eaux). Nous n'avons pas non plus d'état des lieux de nos ressources technologiques et des savoirs et savoir-faire nécessaires pour réhabiliter notre planète. Pour rajouter au problème, nous n'avons pas de prédictions ou d'état des lieux futur au cas où nous atteindrions les onze ou douze milliards de terriens.
Une autre partie du problème serait probablement comment organiser et éduquer une telle population afin d'obtenir un équilibre entre les forces économiques humaines, les autres espèces animales et végétales, et la nature dans son ensemble.
L'IA selon moi serait une bonne ressource pour calculer des quantités évoluant continuellement et de manière apparemment anarchique. Elle ne saura pas résoudre les problèmes de liberté, de créativité et de bonheur indispensables à l'Homme, je pense, mais pour tout ce qui est quantités et calculs, on doit pouvoir s'en servir.
Une idée?

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...